Sauter la navigation

Le réseau national d'éducation à l'environnement pour comprendre le monde, agir et vivre ensemble

Le mot de l'hermine

"Une feuille, une fleur, un paysage.
Une odeur, une couleur, un son.
Une douce brise, un premier rayon de soleil, une petite goutte d'eau.
Le souvenir d'une promenade de printemps,
Le songe d'une balade en forêt,
Le rappel de l'eau froide sur ses pieds ..."
 

Ces sensations nous allons les retrouver plus librement bientôt. Car voici que le dé-confinement nous est annoncé, entraînant dans son sillage pléthore de questionnements.
Certains se demandent si ce confinement aura permis une prise de conscience massive des citoyens sur leur besoin de nature et du dehors.
Mais après deux mois "enfermés", nous savons que les humains auront besoin de contact avec la nature pour se (re)construire, tant dans leur relation à eux-mêmes qu’avec les autres. La mobilisation de nous tous, acteurs de l'EEDD, portée par cette volonté d'éclairer nos concitoyens et nos dirigeants sur le fait que la nature est nécessaire à l'épanouissement de tout un chacun, est donc aujourd'hui essentielle. De nombreuses actions, tribunes, pétitions, sont en cours dans nos mouvements et ceux de nos partenaires pour appuyer ce message.
Se pose dès lors la question de comment, alors même que la crise sanitaire n'aura pas disparue, recréer ce contact de manière sûre pour toutes et tous.
A l'heure où certaines décisions nous semblent éloignées de toute réalité, comme l'annulation dans certaines régions de toutes les sorties scolaires sur les mois de mai et juin, nous nous organisons pour faire face ensemble. Cette collaboration entre tous, bienveillante et constructive, doit être l'objectif commun illustrant ce que signifie "Faire réseau". Nous pouvons nous appuyer ici sur notre volonté à prouver que nous savons nous organiser, nous adapter, pour permettre à chacune et chacun de retrouver le dehors et les sensations bénéfiques qu'il apporte, en toute sérénité. Un groupe vient de se constituer au sein du Réseau École et Nature et y travaille déjà efficacement, en lien avec les démarches similaires dans d'autres réseaux ou dans nos territoires.
 

Car même si des questions sur cet après confinement demeurent et que nous ne sommes pas assurés de l'avenir de notre secteur d'activité, nous préparons demain dès maintenant.
Pour aider le secteur de l'EEDD à mesurer les impacts de ce confinement et du COVID-19 sur nos activités, le REN a élaboré un questionnaire en lien avec les initiatives du Mouvement Associatif et celles des réseaux régionaux et départementaux d’EEDD. La synthèse servira notamment à nos démarches d'interpellation des décideurs dans nos institutions partenaires de l'EEDD, à tous les niveaux. Il ne faut pas que notre secteur professionnel, avec ses spécificités, au moment où il faudra prolonger ou adapter les aides de l’État, soit oublié. Il y a donc là un gros enjeu de reconnaissance de notre milieu, qui est fortement impacté par la crise actuelle et manque généralement de moyens pour y faire face.
 

Alors, malgré ces questions, ces doutes, ces peurs parfois, poursuivons le travail, en nous appuyant d'autant plus sur nos savoir-faire et nos méthodologies participatives, en ce mois de mai qui, nous le souhaitons, rime enfin avec sorties nature retrouvées !

Partager sur Twitter
Partager sur Facebook

Que vous soyez animateur, enseignant, élu, journaliste, citoyen, étudiant, naturaliste, entrepreneur... si vous pensez que la sensibilisation, l'information et l'éducation à l'environnement sont une nécessité pour répondre aux enjeux actuels, nous vous invitons à nous rejoindre et à participer à la dynamique collective de ce site en partageant vos expériences et vos informations pour favoriser l'action.

Comment participer

Dernières contributions

Revenir en haut