Sauter la navigation

Le réseau national d'éducation à l'environnement pour comprendre le monde, agir et vivre ensemble

Pas d'actualités récentes à afficher.

Le mot de l'hermine

L'EE est-elle politique ? 

Posée ainsi la question est là pour faire débat, pour amener des arguments pour le oui, pour le non, pour nous faire réagir et nous donner envie de lire cet édito en tous cas. Et puis, certains demandent déjà : ça veut dire quoi être politique ? Dans quel sens du mot « politique » ? Nous ne répondrons donc certainement pas à la question dans cet édito mais nous avons ici quelques éléments de réponse à partager avec chacun-e. 

Tout d'abord nous nous sommes penchés, sans doute comme nombre d'entre vous, sur le plan de relance national proposé par le gouvernement. Nous n'y avons rien trouvé concernant l'EE. Et pourtant le texte annonce cela dans la partie traitant de l'écologie :

 

« Notre objectif est clair : devenir la première grande économie décarbonée européenne.
(…)Aujourd’hui, il est de notre devoir de tirer les leçons du passé pour donner naissance au monde de demain. C’est pourquoi les investissements décidés par le gouvernement ont pour vocation d'accélérer de manière décisive la modernisation à moyen et long terme de notre économie en opérant sa transition écologique. (…) accompagner le consommateur dans son souhait d’être acteur de sa consommation... »

Et pourtant des propositions, issues des travaux de la Convention Citoyenne pour le Climat, existent et semblent particulièrement réalisables aujourd’hui. On note ainsi dans 150 propositions :
« Nous voulons, promouvoir et apprendre les comportements écoresponsables dès le plus jeune âge et tout au long de la vie, en faisant de l’éducation, de la formation et de la sensibilisation des leviers d’action de la consommation responsable et ainsi changer les pratiques en profondeur dans notre société.
Pour cela, nous proposons d’agir sur plusieurs dimensions, en s’appuyant notamment sur des préconisations formulées par l’UNESCO :
PROPOSITION C5.1 : Modifier le code de l’éducation pour une généralisation de l’éducation à l’environnement et au développement durable (EEDD) dans le modèle scolaire français.
PROPOSITION C5.2 : Renforcer les modalités d’éducation à l’environnement et au développement durable en en faisant une mission transversale des enseignants.
PROPOSITION C5.3 : Sensibiliser l'ensemble de la population française en reliant compréhension de l’urgence climatique et passage à l’action ».

Alors ? Alors, mesdames et messieurs les gouvernants, élus et responsables politiques à tous niveaux, nous pensons indispensable de vous rappeler que sans volet éducatif et pédagogique, sans sensibilisation, éducation, formation, accompagnement, les déclarations de politiques publiques ont peu de chances d'aboutir, d’être transcendées jusqu’au plus profond de notre société française et portées chaque jour par nos concitoyens. Le besoin n’est donc plus dans des annonces restant sans passage à l’action. Les temps ont changé et l’urgence n’est plus à venir mais bien là. Elle nécessite des actes forts, portés par tous, dans tous les territoires. Les acteurs divers du champ de l'EE existent (encore), sont qualifiés et professionnels. Mais ils ont besoin, aujourd’hui plus que jamais, de soutien et de moyens et enfin d'une vraie reconnaissance institutionnelle. Sans éducation à l'environnement pas de transition écologique durable, responsable et équitable.

Pouvons-nous nous féliciter de voirMme Brune POIRSON investie d’une mission sur l’éducation au développement durable ? De savoir également qu’un avis sur « l’éducation civique et au développement durable à tous les âges » devrait être présenté en plénière du CESE le 27 octobre prochain ? Seraient-ce là les premiers signes de cette reconnaissance qui doit être présente dans tous les ministères, celui de l’Éducation Nationale autant que celui de la Transition Écologique. Espérons le car nous n’avons plus le luxe d’attendre pour que l’EEDD ne soit plus juste la réalisation des acteurs de terrain mais soit bien intégrée dans toutes les politiques publiques visant à améliorer notre rapport aux autres et au monde.
 

 Fabienne, Géraldine, Olivier & Sophie
Partager sur Twitter
Partager sur Facebook

Voir la pièce jointe

Que vous soyez animateur, enseignant, élu, journaliste, citoyen, étudiant, naturaliste, entrepreneur... si vous pensez que la sensibilisation, l'information et l'éducation à l'environnement sont une nécessité pour répondre aux enjeux actuels, nous vous invitons à nous rejoindre et à participer à la dynamique collective de ce site en partageant vos expériences et vos informations pour favoriser l'action.

Comment participer

Fichier joint

Dernières contributions

Revenir en haut