Thématiques

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDFPartager sur Twitter
Partager sur Facebook

L'éducateur à l'environnement travaille avec une diversité impressionnante de thématiques qui peuvent lui servir de prétextes à éduquer et d'objet d'étude. Aujourd'hui tout est devenu objet d'éducation. De la nutrition des invertébrés aux relations Nord-Sud en passant par les flux en milieu urbain, un champ d'investigation immense s'offre à l'éducateur.

Aux origines de l'éducation à l'environnement (EE) en France, dans les années 70, nous parlions d'animation nature : la faune, la flore, les milieux naturels...

Cette éducation à l'environnement a ensuite évolué sous l'effet de différents paramètres : l'émergence de problématiques environnementales, les besoins et attentes de chacun (animateurs, enseignants, élèves, etc.... mais aussi les collectivités et l'Etat de part les orientations et priorités qu'ils donnent), mais aussi les freins pour sortir dans la nature... Ainsi, de nouvelles thématiques ont pris place sous les projecteurs de l'EE : Les déchets, l'eau, le bruit, l'énergie, l'alimentation, les transports, les risques majeurs, l'aménagement du territoire, la ville...

Avec l'ère du développement durable, une nouvelle mutation est en cours. Plus rapide encore. De l'Education à l'environnement, nous sommes passés en 5 ans à l'EE vers un développement durable (DD) voir même pour certains à l'Education au DD. Sans rentrer dans le débat épistémologique, on peut constater une évolution dans les pratiques et même dans les postures de l'éducateur. L'accompagnement de démarches de développement durable (agendas 21 scolaires, Plan de déplacement), l'animation de travaux de concertation visant à favoriser la participation citoyenne (ex : consultation des citoyens dans le cadre de la Directive cadre européenne sur l'eau) sont de nouvelles missions assurées par les éducateurs à l'environnement.

Revenir en haut