Sauter la navigation

Le réseau national d'éducation à l'environnement pour comprendre le monde, agir et vivre ensemble

Arts et Nature

Témoignage mis en ligne le jeu 11 juin 2009, par JOLY Philippe LA ROCHE DU TRESOR, LA ROCHE DU TRESOR
Dernière modification le mar 01 déc. 2009.
Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDFPartager sur Twitter
Partager sur Facebook

Description

Le projet se déroule sur plusieurs séances. Les activités sont introduites par des petits contes qui transportent les enfants dans un monde imaginaire.

Créer le chemin du Kapidou

Un animal étrange vie par ici , il se nomme le « Kapidou », il se déplace en mangeant ce qu’il trouve devant lui puis après un long temps de digestion, il dépose sous formes de petites crottes ce qu’il a avalé, mais c’est un artiste et il créer de belles lignes colorées et rythmées sur plusieurs dizaines de mètres ; Nous allons recréer le « chemin du kapidou » en récoltant un tas d’éléments différents pour représenter son déplacement... Les enfants s’alignent le long du chemin espacé d’environ 10 mètres chacun et créer une ligne d’éléments naturelle en se reliant a ces deux voisins

Un peu plus loin dans une ancienne carrière...

La forêt de cairns

On découvre au sommet de certaines montagnes de bien mystérieux empilements de pierres, ils sont la plus part du temps disposer sur les cols, on les appelle chez nous des Cairnes. Ces groupes de pierres servent de repèrent aux promeneurs, ils étaient faits par les voyageurs qui pour remercier la montagne de leur avoir permit d’arriver jusque là, rajoutaient quelques pierres à l’édifice. Cette tradition existe un peu partout sur la planète, des Andes à l’Himalaya. Là bas, des offrandes étaient aussi déposées au pied des pierres pour que les dieux de la montagne restent cléments avec eux et ne leurs rendent pas le voyage plus difficile. On trouvait aussi sur les pierres des prières gravées, des piquets étaient aussi plantés dans le tas de caillou où des drapeaux à prières y étaient fixés. Ainsi, disait-on le vent emporterait vers les dieux ce qui était écrit .

Les enfants individuellement choisissent un lieu parmi les rochés et fabriquent leur cairn

Le nid de l’oiseau artiste

Un oiseau artiste vie par ici, il créer un nid très spécial, rempli de formes et de couleurs différentes, il aime tellement cela qu’il fabrique un nid par jour, à vous de l’imiter en utilisant un maximum d’éléments que vous allez récolter là autour...

Les enfants par 2 choisissent un emplacement (fourche d’arbre, souche...) et créer un nid artistique.

L’activité se clôture par une visite des différents nids

Le mandala

On raconte que c’est un papillon géant qui a créer le monde en son hommage nous allons reconstituer un détail de son aile grâce à un maximum d’éléments et de couleurs différentes

Le sol est nettoyé, un objet central et posé, puis chaque enfant propose un élément (mousse, branche pierre...) a poser en cercle autour, tout le monde part à la recherche de l’objet cité, puis un autre élève propose une suite... pour finir rassemblés autour du mandala ils posent fièrement pour la photo de groupe

De petites balades aves des paniers permettent d’aller récolter des bais des feuilles ... dans les haies environnantes

Préparation de l’exposition pour l’école

Chaque élève reçoit une photographie du mandala collectif, et fabrique un cadre avec les éléments précédemment récoltés en les collant dessus (cadre de double face sur photo sur papier cartonné)

 

Objectifs

  • Découvrir la diversité dans la nature ; formes, couleurs, textures, espèces végétales

  • Développer l’imaginaire et la créativité

  • Créer un lien émotionnel avec son environnement local

 

Résultats

  • L’hors de ces séances les élèves ont découverts des éléments naturels qu’ils n’avaient jamais observés. Lichens, mousses différentes par leurs couleurs ou leurs formes, baies de fusains ... et même quelque fois de petits bêtes ont croisés leur chemin. Une découverte de la diversité du vivant et du non vivant.
  • L’enfant comprend que les feuilles d’un arbre sont toutes différentes, tant par leur couleurs ( en automne surtout) que par leurs tailles ainsi que grâce aux traces laissé par les insectes. La nature est beaucoup plus riche qu’ils ne l’imaginaient.
  • Tout est unique ce qui permet une curiosité constante, car on ne découvrira jamais deux fois la même chose !

  • La diversité ça se vit, c’est en prenant un objet dans sa main, en le regardant, retournant, sentant que l’on comprend sont coté unique...

 

Partenariat

Contact

Revenir en haut