Sauter la navigation

Le réseau national d'éducation à l'environnement pour comprendre le monde, agir et vivre ensemble

Un jardin pour tous les ages

Témoignage mis en ligne le ven 12 juin 2009, par Mélanie Boutet, Côté Jardins
Dernière modification le ven 06 nov. 2009.
Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDFPartager sur Twitter
Partager sur Facebook

Description

Un projet de jardin partagé intergénérationnel.

L’association Côté jardins a réuni les enfants de l’école maternelle et les résidents de la maison de retraite dans un jardin partagé à Tassin-la-Demi-Lune.

Tout au long de l’année scolaire, les enfants découvrent le jardinage et la biodiversité du jardin. Chaque outil et son usage sont à relier grâce à un jeu de memory. Puis les enfants manipulent râteau, bêche, serfouette, arrosoir, plantoir et cordeau. Ce sont de véritables outils, les règles de sécurité doivent être respectées. Un atelier ludique permet de cerner les alliés du jardinier et d’aborder la chaîne alimentaire : salade, limace, puceron, doryphore, pomme de terre, petits pois, hérisson, carabe noir et coccinelle, qui mangera qui ?

Une première rencontre réunit enfants et résidents en janvier : les enfants offrent de petites cartes à leurs hôtes. S’ensuivent des échanges autour du jardinage. Dès les premiers jours du printemps, enfants et résidents sont à pied d’oeuvre dans le jardin de la maison de retraite. Les enfants, pleins d’enthousiasme, gratouillent et patouillent ; les personnes âgées sont ravies de cette agitation et des plaisirs retrouvés de leur potager d’antan. Les pensées et les oeillets d’Inde, mais aussi un semis de prairie sauvage devraient égayer le jardin. Les légumes ne sont pas en reste : radis, cresson, fèves et petits pois, et pour plus tard tomates, poivrons et aubergines. La terre est basse, mais les plus souples viennent en aide aux autres.

Les semaines passent, chacun s’impatiente et guette la sortie des radis ou l’épanouissement des premiers cosmos.

Chaque retrouvaille est aussi l’occasion d’embrassades, de petits cadeaux échangés et de goûters partagés, voire de dégustation de la récolte pour le plus grand plaisir de tous.

Dans ce jardin, la spontanéité des enfants et les connaissances des anciens se mêlent dans un échange fructueux. La biodiversité a bénéficié du partage de savoirs et de savoir-faire, de l’évocation d’une biodiversité d’autrefois et du rapprochement des générations.

 

Objectifs

  • Créer un lien intergénérationnel dans une commune
  • Favoriser la transmission du savoir des anciens
  • Eduquer à l'environnement
  • Echange de savoirs/sensibiliser à l'environnement/Familiarisation avec les légumes

Résultats

  • Mise en place d'un jardin de fleurs, d'aromatiques et de légumes

 

Difficultés, solutions & conseils

  • Quelques difficultés : Communication, gestion des agendas de chaque partenaire, gestion des imprévus, investissement des différents partenaires, difficulté à coordonner les agendas des financeurs/ scolaires, de nombreuses écoles ont refusé de prendre le risque que les financements soient refusés.
  • Bien communiquer, organiser des réunions régulièrement et faire des comptes rendus écrits.
  • Deux classes dans la même demie-journée c'était trop pour les personnes âgées. Priviligier un groupe et répartir les séances

Partenariat

Contact

Revenir en haut