Sauter la navigation

Le réseau national d'éducation à l'environnement pour comprendre le monde, agir et vivre ensemble

Favoriser le dialogue territorial sur l'eau

Témoignage mis en ligne le Mer 27 févr. 2019, par Christopher Venturini
Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDFPartager sur Twitter
Partager sur Facebook

Description

L’Ifrée accompagne l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne depuis plusieurs années pour la mise en œuvre du dialogue territorial auprès des acteurs concernés par la gestion intégrée de l’eau à l’échelle de territoires hydrographiques cohérents. Cela passe à la fois par la formation des techniciens·ne·s/animateurs·rice·s à la mise en œuvre de la participation au sein de leurs projets, par la sensibilisation des élu·e·s sur les enjeux, modalités et conditions du dialogue, mais aussi par l’accompagnement des structures qui souhaitent instaurer un moment de dialogue à l’occasion d’un projet spécifique. Ce retour d’expériences a pour but tout à la fois d’illustrer ce que peuvent être les démarches de dialogue entre acteurs sur la question de l’eau, ce qu’elles produisent concrètement sur les territoires et de tirer quelques points de repère qui pourront être utiles aux futurs opérateurs et commanditaires.

 

Télécharger la brochure

Objectifs

Les trois premières expériences présentées portent sur des programmes Re-Sources.

Les programmes Re-Sources sont des programmes territoriaux d’engagement volontaire pour la reconquête de la qualité de l’eau destinée à l’alimentation en eau potable. Ils sont portés par les syndicats de distribution d’eau potable et proposent des actions à destination de tous les acteurs concernés. Ils visent en particulier les professionnels de l’agriculture (agri-culteur·rice·s et OPA) mais également les collectivités, le grand public, les scolaires...Initiés au début des années 2000, ces programmes visent des changements de pratiques professionnelles (en agricul-ture, dans les collectivités pour l’entretien des routes et des espaces urbanisés...) ou individuelles (jardinage familial, activités de loisirs, assainissement...).

Des actions globales sont ainsi définies et menées sur des bassins d’alimentation de captage (BAC) en eau potable.

Devant le constat de la difficulté à mobiliser les acteurs concernés sur les actions proposées et parce qu’il s’agit aussi d’un choix de gouvernance, l’AELB a affiché la volonté de faire de ces programmes de véritables projets de territoire dont la préparation donne lieu à un dialogue avec l’ensemble des acteurs concernés.C’est ainsi que l’Agence a encouragé les programmes Re-Sources à engager des dispositifs de concertation. L’Ifrée en a accompagné plusieurs qui font l’objet d’une présentation ci-après.L’AELB promeut également cet esprit de gouvernance territoriale auprès de tous les acteurs des politiques de l’eau du territoire. L’Ifrée a ainsi accompagné, en plus des territoires Re-Sources, un syndicat de rivière et également une consultation sur le SDAGE et une concertation sur la mise en place d’une instance citoyenne sur un SAGE. Pour l’ensemble de ces dispositifs de concertation ou consultation des acteurs, notre trame d’intervention est commune (cf. schéma au verso), à chaque fois cependant elle se décline en s’adaptant au contexte (cf. schémas introduisant chaque expérience et indiquant les particularités mises en œuvre).

Partenariat

Contact

Revenir en haut