Métiers

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDFPartager sur Twitter
Partager sur Facebook

Voir les pièces jointes

De multiples emplois liés aux questions environnementales sont apparus au cours de ces 30 dernières années. Parmi ceux-ci, l’animation a pris une place importante, dans la mesure où chacun s’accorde à dire que le changement de nos comportements ne pourra advenir sans une ambitieuse politique éducative. La demande sociale en Education à l’Environnement et au Développement Durable se confirme ainsi un peu plus tous les ans.

En réponse à cette demande, l’offre de prestations « commerciales » et les structures associatives proposant des actions d’EEDD se sont développées. Les collectivités publiques n’échappent pas à ce phénomène ; elles sont nombreuses aujourd’hui à réaliser ou commander des actions de sensibilisation ou d’éducation à l’environnement soit pour venir en appui à des politiques publiques, soit dans une optique de développement économique d’un territoire. Le secteur marchand lui aussi s’intéresse de plus en plus aux activités d’EEDD.

 La professionnalisation de ces activités est ainsi devenue incontournable. Elle passe pour partie, par la formation des acteurs de l’EEDD qui se doivent d’avoir plusieurs compétences et par la structuration du secteur professionnel.

Le REN accompagne de longue date cette professionnalisation et travaille à la  structuration du secteur, en impulsant notamment la création d’une filière de formation spécifique EEDD.

 Aujourd’hui, plusieurs formations diplomantes, de différents niveaux, commencent à constituer une réelle filière de formation professionnelle en EEDD et contribuent à la reconnaissance de ce secteur :

  • BPJEPS spécialité EEDD
  • DEJEPS mention Développement de projets, territoires et réseaux
  • Licence Pro Coordonnateur de projets en éducation à l'environnement pour un développement durable et Licence Pro Protection du patrimoine culture spécialité Médiation Scientifique et éducation à l'environnement.

 

Pour accompagner la création de cette filière, le REN a par ailleurs engagé un travail de définition des emplois types spécifiques au champ de l’EEDD, offrant un cadre sur lequel pourront s’appuyer les employeurs.

5 fiches métier ont ainsi été réalisées :

  • Animateur nature environnement
  • Educateur nature environnement
  • Coordonnateur de projets en éducation à l’environnement
  • Animateur de réseau d’éducation à l’environnement
  • Accompagnateur de démarches de développement durable

Ces outils constituent, pour chaque emploi, une base d’information pour décrire un poste. Ils permettent de communiquer, sur la base de références communes, sur les métiers et emplois du champ de l’éducation à l’environnement et leurs spécificités.

Ainsi, les contours du champ professionnel de l’EEDD se précisent et deviennent lisibles tant pour ses acteurs que pour ses partenaires et un large public même si ce chantier est loin d’être abouti.

 

Revenir en haut