Sauter la navigation

Le réseau national d'éducation à l'environnement pour comprendre le monde, agir et vivre ensemble

Des racines et des fleurs pour une eco-cueillette en Auvergne et sur la planète

Fiche ressource mise en ligne le mar 03 nov. 2009, par Nathalie Grégoris ANIS, A.N.I.S. Etoilé - Agriculture Nutrition Interculturel Solidarité
Dernière modification le lun 17 mars 2014.

Auteurs : Collectif Régional Education à l'Environnement en Auvergne
Association A.N.I.S. Etoilé

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDFPartager sur Twitter
Partager sur Facebook

Taxonomie

Thèmes

Biodiversité
Alimentation
Flore

Public / Niveau

Tout public

Tranche d'âge

De 7 à 77 ans

Approche

Multiples

Mots clés

Cueillette
alternative aux pesticides

Lieu d'utilisation

Intérieur

Description

« Qu’on l’appelle ramassage, glanage, ou bien prélèvement en milieu naturel voire extractivisme[1] pour ses formes modernes, la cueillette est la plus ancienne parmi nos activités, la seule qui n’ait jamais cessé d’exister, y compris dans nos pays ‘développés’…Une activité en symbiose avec la nature, menacée par la croissance de la demande. » Thierry Thévenin – cueilleur professionnel et producteur de plantes médicinales – L’Ecologiste n°23 

Nous sommes tous cueilleurs et plus encore en Auvergne, première région de France pour cette activité-métier. Nous sommes tous cueilleurs de part notre culture ou de part notre profession pour certains, par réflexe incontrôlé de prédation, par gourmandise, par curiosité, par erreur aussi parfois…

La cueillette est une porte d’entrée idéale pour sensibiliser le  plus grand nombre à la biodiversité, comprendre les principes d’une cueillette durable et veiller à la préservation de notre patrimoine végétal en Auvergne et sur la planète de manière générale. Dis-moi comment et ce que tu cueilles, je te dirai quel habitant de la planète tu es ! Notre façon de cueillir ne révèle-t-elle pas notre rapport à notre environnement ? 

Tout le monde peut s’interroger sur son comportement dans et envers la nature, les conséquences de ses gestes sur le maintien de la biodiversité et faire de la bio-surveillance de manière professionnelle et/ou amateur. Il s’agit par là d’inviter chacun à pratiquer à son niveau une cueillette écologique (éco-cueillette) qui ne prélève pas toujours plus mais de manière frugale.

 

[1] L’extractivisme est une exploitation à des fins commerciales des produits d’origines spontanée qu’ils soient issus de la forêt tropicale humide ou de tout autre écosystème.

Précisions pour les outils pédagogiques

Liens vers d'autres ressources

Fichier joint
AperçuFichier attachéTaille
plaquette de présentation546.32 Ko

Informations d'éditions

Revenir en haut