Sauter la navigation

Le réseau national d'éducation à l'environnement pour comprendre le monde, agir et vivre ensemble

Le filet surber

Fiche d'activité mise en ligne le jeu 29 avr. 2010, par Equipe Ecole et Nature
Dernière modification le ven 30 juill. 2010.
Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDFPartager sur Twitter
Partager sur Facebook

Thèmes

Biodiversité
Eau

Participants

Tout public
Cycle 3 (CE2-CM1-CM2)

Durée de l'activité

2H00

Lieu

Extérieur

Auteur : Réseau Ecole et Nature - Collectif

Complément indispensable du filet troubleau voici un «filet-étalon» qui permet de relever tous les individus sur une surface prédéfinie.

Typologie de l'activité

Approche pédagogique

Scientifique

Objectifs

  • Capturer les petits invertébrés en eau courante.
  • Permettre des comptages et des comparaisons de cette petite faune .
Infos pratiques

Matériel

•    Toile blanche (100cm sur 100 cm) genre nylon, tissus pour rideaux...
•    Une aiguille et du fil.
•    2 charnières.
•    Pistolet à agrafes et agrafes.
•    Huit baguettes de bois.(30 cm).

Préparation

Fabrication : • En suivant le schéma, découper la toile en 6 morceaux, les coudre. Fabriquer 2 cadres avec les baguettes et les relier à l’aide des charnières. Fixer la toile sur les cadres avec des agrafes en terminant par les auvents.

Déroulement

• L’instrument lui-même sert d’étalon et permet de relever tous les individus de chacune des espèces . Choisir un endroit peu profond et sans trop de courant en veillant à toutes les précautions sécuritaires usuelles. • Placer le filet sur le fond de la rivière, l’ouverture face au courant. • A l’intérieur du cadre qui repose sur le fond, agiter, remuer, brosser minutieusement sable, gravier, cailloux : tous les petits animaux qu’ils portent, entraînés par le courant vont se loger à l’intérieur du filet. • Relever et retourner le filet dans une bassine ou un bac de préférence blanc pour faciliter l’observation. • Compter chaque individu dans chacune des espèces repérées et ne garder qu’un seul spécimen des espèces à identifier. • Pour chaque point d’étude réaliser 2 à 3 mesures et faire une moyenne.

Autres

•    Ces relevés permettent des analyses comparatives: les animaux sont-ils les mêmes tout au long d’un cours d’eau , d’un cours d’eau à l’autre, comparaison des différentes captures en fonction des moyens (les animaux sont-ils les mêmes avec un filet surber, un filet à plancton ou la nappe montée...).

Revenir en haut