Sauter la navigation

Le réseau national d'éducation à l'environnement pour comprendre le monde, agir et vivre ensemble

La nature recycle

Fiche d'activité mise en ligne le ven 07 mai 2010, par Equipe Ecole et Nature
Dernière modification le ven 09 déc. 2011.
Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDFPartager sur Twitter
Partager sur Facebook

Thèmes

Déchet
Forêt

Participants

Tout public

Encadrement

exemple : nombre d'accompagnateurs

Durée de l'activité

0H00

Lieu

Extérieur
(forêt)

Auteur : Réseau Ecole et Nature - Collectif

Une activité qui permet d’observer comment, dans la nature, les feuilles mortes, les cadavres d’animaux et toutes les matières biodégradables sont “ recyclés ”.

Typologie de l'activité

Approche pédagogique

Scientifique,

Objectifs

  • Replacer la notion de déchet dans un contexte plus large que la seule problématique des ordures ménagères.
  • Aborder la notion de cycle de la matière: toute vie génère des déchets, mais les déchets naturels sont réintégrés dans un cycle de vie.
Infos pratiques

Matériel

Un mètre.

Préparation

Repérer un lieu proche pour l’observation dans la forêt et dans le quartier. Programmer des sorties en automne-hiver.

Déroulement

Lors d’une sortie en forêt ou à proximité d’un bosquet, d’une haie : • Observer les éléments naturels en fin de vie (ex : feuilles ou branches mortes, plumes, cônes rongés, troncs d’arbres morts, cadavres et excréments d’animaux…) : sont-ils des déchets ? A quoi servaient-ils ? En quelle matière sont-ils ? • Mesurer l’épaisseur de la litière (feuilles mortes et autres éléments naturels au sol) de l’automne dernier : quelle épaisseur devrait-elle atteindre dans 2 ans ? 5 ans ? 10 ans ? 50 ans ? Est-ce possible ? Que se passe-t-il ? • Observer, dans la litière et dans le sol, des indices d’élimination des déchets (trous dans les feuilles, éléments rongés ou en cours de décomposition), la présence de petits animaux (vers de terre, myriapodes (mille-pattes), cloportes, insectes…). • Observer la présence de racines pour les végétaux qui vont pomper la nourriture issue de la dégradation des déchets naturels. • Observer la réutilisation de ces déchets naturels par les animaux : feuilles mortes ramassées par le hérisson pour se protéger de l’hiver, brindilles ou aiguilles récoltées par les fourmis, par les oiseaux… * Lors d’une sortie dans le quartier, réaliser les mêmes observations sur les éléments naturels en fin de vie : quelles différences avec la forêt ? Pourquoi les feuilles mortes sont-elles enlevées sur le trottoir, dans les parcs ?

Variante et prolongement

A partir de ces carnets individuels, un cahier collectif peut constituer la mémoire du projet pour la classe, le groupe d’enfants. Il peut être exploité pour alimenter le journal de l’école, du quartier, etc.
Revenir en haut