Sauter la navigation

Le réseau national d'éducation à l'environnement pour comprendre le monde, agir et vivre ensemble

Compost, le grand cycle

Fiche d'activité mise en ligne le Mer 12 mai 2010, par Equipe Ecole et Nature
Dernière modification le ven 09 déc. 2011.
Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDFPartager sur Twitter
Partager sur Facebook

Thèmes

Consommation
Déchet

Participants

Tout public

Durée de l'activité

plusieurs séances

Lieu

Extérieur

Auteur : Réseau Ecole et Nature - collectif

La réalisation d’un compost permet de se rendre compte du recyclage des matières organiques, c’est-à-dire du fait qu’elles sont biodégradables. Dorénavant, on peut prendre la décision de composter tous les déchets fermentescibles de l’établissement.

Typologie de l'activité

Approche pédagogique

Expérience,

Objectifs

Pratiquer le compostage Comprendre la notion de cycle de la matière.

Infos pratiques

Matériel

Composteur, outil pour remuer le compost, brouette ou seau, thermomètre, balance.

Préparation

Se renseigner sur l’utilisation possible de compost (d’engrais) à proximité (jardins, service des espaces verts, agriculteurs…). En préalable, faire l’animation “ la nature recycle ”. Choisir un lieu adapté pour l’installation: endroit semi-ombragé et semi-abrité (près d’une haie, par exemple), le composteur doit être placé directement sur l’herbe ou sur la terre.

Déroulement

Récolter les matières organiques (épluchures, restes de légumes cuits, marc de café, de thé, coquilles d’œufs, cendres de bols, tonte de gazon, sciures…) du centre, de la maison, et les déposer dans le composteur. • Mélanger les différentes catégories de déchets. • Ajouter de temps en temps un peu de terre ou de sciure. • Remuer régulièrement pour aérer (une fois par semaine). • Arroser en cas de temps sec prolongé. • Au départ, pour accélérer la décomposition, il est possible d’ajouter un peu de fumier ou un activateur biologique. La transformation en compost commence à être visible à partir de quatre ou cinq mois, selon les cas. Concevoir un tableau pour indiquer régulièrement : la date de dépôt, la nature des déchets, leur poids. Observer : • La faune à la loupe, noter la diversité. • Le poids de matières jetées, le poids de compost obtenu, comparer, calculer combien de kg de matière organique produit 1 m3 de compost. • L’évolution de deux composts : l’un en milieu ouvert, l’autre en milieu fermé (matières, odeurs, faune). Le compost devrait être “ mûr ” après six mois environ. Les parties de la matière ne sont plus reconnaissables ; le manipuler à la main pour sentir le changement de texture. L’épandre sur la pelouse, sur les plantations, sur le jardin du centre, des parents, ou d’un voisin intéressé…

Liens vers d'autres fiches d'activité

Revenir en haut