Sauter la navigation

Le réseau national d'éducation à l'environnement pour comprendre le monde, agir et vivre ensemble

De l’agriculture bio dans l’eau du robinet

Témoignage mis en ligne le mar 04 juin 2013, par Equipe Ecole et Nature, Réseau Ecole et Nature
Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDFPartager sur Twitter
Partager sur Facebook

Description

Une campagne de sensibilisation en Ile de France

Afin de prévenir les pollutions agricoles, le Groupement des Agriculteurs Biologiques d’Île de France(GAB) mène une vaste campagne de sensibilisation sur le lien entre la qualité de l’eau du robinet et les pratiques agricoles. Cette campagne s’adresse autant aux professionnels, élus, enseignants qu’aux consommateurs et aux citoyens notamment au public scolaire. Elle propose aussi aux agriculteurs des solutions et des pratiques culturales viables techniquement et économiquement pour limiter les pollutions d’origine agricole comme les nitrates ou les pesticides.

 

Ainsi une plaquette explicative est publiée à destination des enfants sur les impacts positifs de l’agriculture biologique quant à la préservation de la ressource en eau. Un schéma y explique l’importance de préserver les zones de captage de l’eau des pratiques agricoles polluantes. Ensuite un jeu de quizz sous forme de cocotte en papier fait découvrir aux enfants la provenance de l’eau du robinet et l’origine des différentes pollutions agricoles. Ces outils sont utilisés lors d’animations dans les écoles primaires et proposés gratuitement aux animateurs en éducation à l’environnement.

 

Ces thématiques sont également déclinées sous forme de cartes postales qui posent une question : les pollutions des nappes et des rivières peuvent-elle être freinées ? La réponse est donnée au verso par deux exemples de villes, Munich et Lons-le-Saunier, qui ont réduit le coût de traitement de l’eau potable par le soutien à l’installation d’agriculteurs biologiques sur les zones de captage. La carte postale pourra être envoyée à sa mairie pour y sensibiliser les élus.

 

Une exposition s’adressant plus à des adolescents et des adultes, informe sur les pesticides, les nitrates, les techniques alternatives, le cycle de l’eau du robinet, la prévention des pollutions et les méthodes pour rendre une eau potable à moindre coût.

 

Aussi deux fois par an, le GAB Île de France réunit les acteurs de l’éducation à l’environnement pour une formation sur cette thématique de l’eau et de l’agriculture biologique.

 

Enfin des fiches d’activités et un guide de 80 pages sont destinés aux enseignants du primaire et de collège, désireux d’intégrer dans leurs cours les problématiques du développement durable et notamment le lien entre l’agriculture biologique et l’eau ou plus largement les impacts environnementaux liés à l’agriculture et l’élevage.

 

Déjà bien présente dans les assiettes des cantines scolaires grâce au GAB, l’agriculture biologique espère ainsi couler un peu plus dans l’eau des robinets d’Île de France.

 

 

Objectifs

Prévenir les pollutions agricoles via la sensibilisation des professionnels mais aussi des consommateurs et citoyens et proposer aux agriculteurs des solutions et pratiques culturales viables techniquement et économiquement comme l'est le mode de production biologique

Informations complémentaires

Partenariat

Contact

Revenir en haut