Sauter la navigation

Le réseau national d'éducation à l'environnement pour comprendre le monde, agir et vivre ensemble

La mini-montagne

Témoignage mis en ligne le mar 04 juin 2013, par Equipe Ecole et Nature, Réseau Ecole et Nature
Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDFPartager sur Twitter
Partager sur Facebook

Description

Une maquette plus vraie que nature

D’où vient l’eau de la rivière ? A partir de cette question simple les enfants vont remonter l’espace et le temps pour trouver la source et comprendre les mécanismes physiques de l’eau dans la nature.

 

Mais avant de déplacer des montagnes, quelques petites expériences vont permettre aux enfants de comprendre les notions de sol perméable et imperméable. Quelques gobelets percés, du sable, de la terre et de l’argile bien tassée, un peu d’eau et le tour est joué. Voyons maintenant sur le sol comment se comporte l’eau, elle stagne, ruisselle ou s’infi ltre ? C’est donc que le sol doit être perméable ou imperméable, en pente ou en cuvette. Nous voilà armés de notre science, les grands travaux peuvent
commencer.

 

Il s’agit de choisir un endroit à 1 ou 2 mètres de la rivière, légèrement en pente. Des petits groupes travaillent pour ramener des cailloux (petits et gros), creuser à la pelle et faire des tas de terre, d’argile ou de sable selon la nature du sol et aussi ramener des végétaux bien sûr. Les temps géologiques s’emballent et au fur et à mesure, la mini-montagne se construit, grandit et verdit…

 

Puis soudain, l’orage ! Muni d’arrosoirs, on fait tomber des pluies torrentielles sur notre mini-montagne. Les yeux grands ouverts, les enfants observent, décrivent de drôles de phénomènes : naissance de sources, de lacs, de cours d’eau… Pourquoi l’eau coule-t-elle par-là, y-a-t-il un rapport avec la couche imperméable que l’on a créée ? Le « lit » de la rivière qui coule de notre mini-montagne se creuse… On arrose encore pour constater le rôle de réserve de la montagne.


Après avoir fait la pluie et le beau temps, vient le moment où les enfants choisissent chacun une maison et posent un caillou à l’endroit où ils auraient envie de vivre sur cette mini-montagne. Encore un gros orage, la rivière déborde… Catastrophe des maisons sont emportées ! La rivière en crue est sortie de son lit mineur jusqu’au lit majeur. Il faut désormais aménager le territoire pour éviter les inondations, l’érosion et même les pollutions.

 

Grâce à cette animation participative et coopérative en pleine nature, l’association héraultaise les Ecologistes de l’Euzière transportent les élèves dans un monde à leur échelle pour comprendre la circulation de l’eau dans l’écosystème et l’aménagement du territoire. Les catastrophes sur la mini-montagne n’ont pas fini de faire parler dans les cours d’école.

 

 

Objectifs

Comprendre d'où vient l'eau de la rivière, la formation d'une source, la circulation de l'eau

Informations complémentaires

Partenariat

Contact

Revenir en haut