Valeurs

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDFPartager sur Twitter
Partager sur Facebook

Eduquer à l'environnement : un acte engageant

Eduquer à l’environnement n’est pas une mission anodine. C’est un acte engageant par lequel l’éducateur, sans aucun prosélytisme, invite les personnes qu’il côtoie à être dans la nature, dans leur environnement rural ou urbain, à s’y frotter et s’y confronter… à vivre cet environnement dans sa complexité, à le toucher, le sentir, le parcourir, l’imaginer, l’expérimenter, le penser et le réfléchir, le construire, le modifier ou le conserver…

L’éducateur à l’environnement, avant d’être un porteur de projets, est un porteur de valeurs qu’il partage, ou non, avec ses pairs ou qu’il confronte à d’autres systèmes de valeurs.

Pour former des individus épanouis dans un contexte social serein,
sur une planète accueillante aujourd’hui et pour l’avenir

Ces finalités reposent sur des valeurs et une éthique formulées dans la charte (voir lien ci-contre) à un moment donné de la réflexion, en 1998.

En ce sens, l'éducateur à l'environnement tient compte :

pour l'épanouissement de l'individu :

  • des besoins essentiels de l’être humain : sérénité, bien-être, bonheur de vivre avec les autres, santé...
  • des aptitudes à construire : éveil, sens critique, autonomie, culture générale, méthodologie, créativité, émancipation…

pour une société de l'intéraction et du respect mutuel :

  • des aptitudes à participer : compréhension des enjeux sociaux, attention, respect des opinions de chacun, liberté de choix, responsabilité...

pour une planète riche et diversifiée :

  • des relations de l'homme avec son environnement : terrain, complexité, fragilité, beauté...

pour aujourd'hui et pour l'avenir:

  • de la diversité des approches : ouverture, curiosité, réflexion, pas d'hiérarchisation...

Entre pratique et éthique : questionnement permanent

Dans un esprit d’ouverture et d’adaptation aux changements écologiques, sociaux et économiques, les éducateurs à l’environnement, organisés en réseaux et associations, s’inscrivent dans une analyse critique et un questionnement permanents des valeurs qu’ils portent au regard de leurs pratiques éducatives.

Une démarche en quête de cohérence entre le dire et le faire, entre ce qu’on pense, ce en quoi on croit et ce qu’on fait vivre aux participants à travers les actions éducatives. Une démarche qui permet de mieux cerner la réalité quotidienne, de mieux réagir face à un autre système de valeurs et d'éviter de tomber dans le prosélytisme.

Revenir en haut