Quand l'entreprise apprend à vivre

Publication mise en ligne le ven 27 juill. 2012, par Yann Sourbier, Association le Mat
Dernière modification le sam 11 août 2012.
Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDFPartager sur Twitter
Partager sur Facebook

Type de parution

Ouvrage

Auteur

Fondation pour le progrès de l'homme

Thèmes

Développement durable
Economie
Emploi / Métier
Pédagogie / Education / Formation
Cohérence

Une expérience inspirée du compagnonnage dans un réseau d’entreprises alternatives et solidaires.

D’un côté, une vingtaine d’entreprises de l’économie solidaire qui depuis dix, quinze ou vingt ans prouvent que la coopération et la solidarité peuvent s’incarner sur les lieux de la production et que le profit n’est pas forcément le moteur de l’entreprise.

De l’autre, des jeunes (et quelques moins jeunes) qui refusent, intuitivement ou rationnellement, le modèle classique du travail salarié (temps contre argent, obéissance aux impératifs du marché, etc.) et qui cherchent à se construire un autre champ de références.

La rencontre entre les premières, regroupées au sein du Réseau d’échange et de pratiques alternatives et solidaires (REPAS), et les seconds, éparpillés aux quatre coins de France, a eu lieu. Depuis 1997, tous les ans, par la volonté d’entrepreneurs qui considèrent de leur devoir de témoigner d’autres possibles et qui veulent soutenir les projets émergents des coopérateurs de demain, ce réseau d’entreprises s’est ouvert à un « compagnonnage alternatif et solidaire » : un « Tour de France » dans des entreprises aux activités très variées, destiné non à apprendre un métier, mais à transmettre des valeurs, celles-là même qui sont au coeur du projet coopératif : solidarité, égalité, démocratie, liberté, fraternité… – grands mots qu’on honore aux frontons de nos mairies, mais qu’habituellement, on dépose sans s’en offusquer aux portes des entreprises.

Cette expérience intergénérationnelle de « formation », originale à plus d’un titre, dont les animateurs sont paysans, agents d’usinage du bois, couturières ou sylviculteurs, méritait qu’on s’y arrête. Tout en répondant à une véritable demande sociale, qui trouve peu de lieux, aujourd’hui, où être satisfaite, elle apprend à ceux qui la tentent que vivre et travailler autrement n’est pas une utopie.

Ses promoteurs ont pris le temps du bilan, en analysant cette expérience de l’intérieur mais aussi en la confrontant à d’autres acteurs sociaux, à d’autres regards, d’où cet ouvrage « à plusieurs voix » : les deux premiers chapitres ont été rédigés par des membres du comité de pilotage du compagnonnage (Béatrice Barras, Marc Bourgeois et Michel Lulek, avec la collaboration de Christophe Beau et Étienne Frommelt). Le troisième chapitre restitue le débat qui a été organisé par la FPH, avec des participants venus d’horizons variés, autour d’un thème clé issu de l’expérience de compagnonnage : « Qu’apprend-on en entreprise ? » La rédaction de ce débat et la mise en forme finale du document ont été confiées à Élisabeth Bourguinat.

Cette publication est destinée :

  • aux entreprises alternatives qui souhaitent mieux connaître ce réseau et éventuellement s’inspirer de son expérience ;
  • aux entreprises dites « classiques » qui s’interrogent sur ce qui se passe au juste chez ceux qui se disent « alternatifs »;
  • aux organismes d’éducation, de formation, d’orientation, à la recherche de propositions innovantes ;
  • aux administrations de la formation dont les cadres sont trop souvent réservés à une population déjà en rupture, et négligent les innovations proposées par le milieu de l’entreprise qui pourraient jouer un grand rôle de prévention ;
  • à tous ceux et celles qui pensent que le monde économique ne doit pas et ne peut plus s’abstraire des préoccupations générales de la société et de la cité, et inversement que la cité ne peut pas continuer à négliger tout ce que pourrait lui apporter le monde de l’entreprise, au-delà de la seule richesse économique.

À tous, bonne lecture, et rappelons que le débat reste ouvert... !

Fichiers joints

Retour à la liste des publications
Revenir en haut